Rupture ligament croisé | Prépa physique

rupture ligament croiséParmi les blessures importantes (en terme d’indisponibilité) « les croisés » sont assez fréquents. « Les croisés » est un terme employé mais qui ne correspond que rarement à la réalité : il est très rare que les 2 croisés soient rompus, la grande majorité est le LCA (Ligament Croisé Antérieur) tandis que le LCP (Ligament Croisé Postérieur) est souvent intact.

Une rupture du LCA intervient lors d’une torsion du genou (seul ou suite à un choc) telle que le ligament rompt. A cela peut s’ajouter la rupture totale ou partielle du ménisque mais ce sera l’objet d’un autre article.

Comment être sûr que la blessure est bien une rupture du LCA ?

Lors d’une torsion anormale du genou, le LCA peut soit se distendre (= entorse), soit se rompre. Le 1er symptôme commun est une vive douleur au niveau du genou puis, sous les 2h un genou qui gonfle empêchant de marcher, conduire… Quoi qu’il arrive, tant que le genou est gonflé, il n’y a rien à faire, il faut donc glacer, glacer et reglacer régulièrement par série de 5′ avec soit du matériel spécifique, soit une poche de petit pois surgelée (astuce d’un habitué 😉 ). En tout cas, prenez RDV avec un médecin habitué à traiter des sportifs (médecin du sport idéalement) pour 48-72h après l’accident (généralement, le genou sera apte).

Le 1er signe différenciant entre entorse et rupture est le craquement qu’il y a eu lors de la torsion : vous ou un de vos coéquipiers (adversaires) a peut etre entendu craquer et là, il y a de fortes probabilités que se soit une rupture !

Une fois votre genou dégonflé, il va de soi que tout sport est banni jusqu’à connaître la sentence (!!!), vous allez chez votre médecin (du sport) et il va faire différents tests donc le test du tiroir qui consiste à tester le ligament. C’est pour cela qu’un médecin habitué aux sportifs sera l’idéal car en 1′, il vous confirme s’il y a eu rupture ou pas. En cas de doute ou pour vérification, passage par un IRM (pour voir si le ménisque est touché).




Opération du LCA

Votre médecin est sûr que vous avez une rupture du LCA, il faut donc se faire opérer. Petite parenthèse, l’opération chirurgicale n’est pas obligatoire, il est possible de combler l’absence du LCA par un travail de gainage du genou (musculation des membres inférieurs) mais très honnêtement, le jeu n’en vaut pas la chandelle. Pour en revenir à l’opération, vous pouvez vous faire opérer par un chirurgien dans l’hôpital le plus proche de chez vous ou opter pour des spécialistes tels que la Clinique du Sport à Bordeaux par exemple. Chacun à ses avantages, ses défauts, personnellement, nous conseillons les cliniques spécialisées qui sont plus chères (tout dépend du remboursement de votre mutuelle) mais qui font, selon nous et c’est très subjectif, un travail plus qualitatif.

Depuis quelques années, la méthode d’opération la plus répandue est la DIDT (Droit Interne, Demi Tendineux) consistant à reconstruire le LCA avec ces 2 muscles. Les traces (cicatrices pour être concrets) sont très fines de l’ordre de 3-4 cm). Une autre méthode est la KJ (Kenneth Jones) consitant à reconstruire le LCA avec le tendon rotulien. Les traces sont plus importantes avec une cicatrice de 10cm sur le dessus de la rotule.

Quid du sport avant opération

Si pour des raisons qui vous sont propres vous souhaitez attendre avant de vous faire opérer, optez pour une atèle sportive mais sachez que vous allez perdre musculairement de manière importante. Notre principal conseil sera de muscler la jambe qui va être opérée afin que l’arrêt engendré par l’opération se passe pour le mieux (enfin la récupération musculaire qui va suivre).

Rééducaton suite rupture LCA

Trouvez-vous un (bon) kiné, vous allez dans un 1er temps essayer de regagner musculairement sur la jambe opérée puis (dans le désordre) gagner en flexion, extension, la marche, la proprioception… puis la course en ligne droite… ! En gros, vous devrez pouvoir reprendre l’entrainement de football normal au bout de 5 gros mois et rejouer au bout de 6 bons mois. Notez qu’il faudra à nouveau 3-4 mois pour retrouver votre niveau. Gardez en mémoire que pour retrouver son niveau d’avant blessure, il faut compter le même temps d’indisponibilité : 6 mois d’arrêt = 6 mois pour retrouver son niveau d’avant = donc 1 an entre la blessure et le niveau retrouvé !

Soyez patient, écoutez les professionnels de santé et gagner 1 mois ne changera rien si ce n’est précipité une nouvelle blessure !

 

L’Equipe Prépa Physique

Image issu du blog Aventuredemonbypass

Rupture ligament croisé
*Mot clé :    

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous respectons votre vie privée, vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez

Fermer la fenêtre


Restez à la pointe de la préparation physique en vous inscrivant à notre newsletter mensuelle !

  • Exemples d'exercices physiques
  • Définition des termes importants
  • Trucs et astuces pour optimiser la préparation physique
  • Jeux concours