VMALa VMA (Vitesse Maximale Aérobie) est la vitesse à laquelle le corps utilise 100% de la consommation d’oxygène (ou VO2Max). Plus un sportif peut consommer une grande quantité d’oxygène (en L/min), plus sa VMA sera importante. La VMA est très connue par les sportifs (amateurs ou non) car c’est une base de travail importante même si elle est de plus en plus atténuée car elle doit être couplée notamment avec l’Indice Endurance. En effet, 2 personnes à VMA identique ne feront pas le même temps sur marathon par exemple car cela dépend également de leur capacité à tenir un pourcentage de VMA… mais on s’égare 😉

VMA : quelle importance pour le sportif ?

Connaître, estimer ou plutôt calculer sa VMA est LA base d’un sportif qui a envie de progresser. A partir de cette valeur, vous avez tous vos temps de travail que ce soit sur du fractionné mais également sur des sorties plus longues. La VMA se donne en km/h et cette allure peut être maintenue par le sportif entre 3 et 8′ suivant l’entrainement.




Comment calculer sa VMA ?

Il existe différents tests (test Cooper, Luc Léger, Vameval, Bip bip…), le plus complet étant le plus cher et le plus contraignant : un test d’effort en laboratoire. Mais, certains tests ont des résultats très probants tels que le VAMEVAL ou à un degré moindre le 30/15 IFT. Vous trouverez plus d’informations dans l’article que nous lui consacrons mais il consiste à courir autour d’une piste (en général) avec des bips donnant les temps de passage à des plots espacés de 20m puis par paliers qui déterminent en équivalence la VMA => le test Vameval se fait soit autour d’un terrain, soit autour d’une piste d’athlétisme.

La VMA évolue (à la hausse ou à la baisse) avec le temps, l’entraînement. Ce test est primordial en début de saison pour bien connaître ces joueurs et nous le préconisons en fin de préparation estivale pour voir les progrès (satisfaisant pour vous mais également pour vos joueurs qui verront qu’ils n’auront pas travaillé pour rien).

Une fois déterminée, vous pouvez l’appliquer lors de vos exercices notamment ceux fournis par Prépa Physique. En effet, une sortie longue de 45′ (en aérobie) se fera à 75% de la VMA soit 12km/h pour ceux qui ont une VMA estimée à 16km/h ou un 30/30 (anaérobie lactique) à 17km/h par exemple (ou autres entrainements au seuil).


L’entraineur aura donc la possibilité de constituer des groupes de niveau physique homogènes. A noter, pour de nombreux tests physiques, un outil de mesure de cardio (cardiofréquencemètre) afin de noter la moyenne cardiaque serait un plus.

Conclusion

La VMA est primordiale à connaître pour travailler de manière efficiente le physique de vos joueurs et ainsi créer des groupes de travail par VMA et non par affinité (!). Voici quelques exemples d’exercices pour développer la VMA.

Voir exercice des Diagonales Voir Circuit training V1 Voir Circuit training V2

 

L’Equipe Prépa Physique

Crédit photo pixabay – jarmoluk

VMA
*Mot clé :    

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous respectons votre vie privée, vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez

Fermer la fenêtre


Restez à la pointe de la préparation physique en vous inscrivant à notre newsletter mensuelle !

  • Exemples d'exercices physiques
  • Définition des termes importants
  • Trucs et astuces pour optimiser la préparation physique
  • Jeux concours