Entretien physique fin de saison | Prépa Physique

entretien physique fin de saisonLes mois d’avril, mai signifient la fin de la saison footballistique. Avant de tirer des conclusions sur ce qui a bien fonctionné, ce qui a dysfonctionné, il est important de bien finir la saison. Pour cela, outre les différents aspects footballistique (tactique, technique), il ne faut pas oublier la gestion physique des joueurs, cette gestion n’étant d’ailleurs pas forcément axée sur un travail imposant. Nous allons découper votre groupe en fonction de la présence aux entraînements et aux matchs.

Joueurs ayant beaucoup joué et participé aux entraînements

Nous parlons ici de ceux qui ont participé à 80% des entraînements et qui sont régulièrement titulaires. Ce sont les joueurs les plus fatigués, il est donc important de ne pas leur proposer un travail physique trop orienté VMA et notamment la VMA courte (10 secondes). Si vous remarquez qu’ils sont moins performants physiquement ou même footballistiquement, reposez-les ! Pour cela, il suffit de leur faire sauter 1 séance hebdomadaire sur 2 semaines par exemple, qu’ils profitent de cette soirée chez eux pour se coucher tôt et bien dormir (oui c’est théorique mais diablement efficace). L’autre solution est sur 1 séance hebdo sur 2 semaines, de les faire courir 40′ en mode aérobie c’est à dire à 60% de leur VMA. A cette allure, le joueur parle aisément tout le long, en gros, c’est l’allure de récupération si vous faites un décrassage !

Joueurs qui s’entraînent beaucoup mais jouent peu

Nous parlons ici des joueurs non titulaires et présents à l’entraînement (+ 80% des séances). Le match est la compétition (nous ne vous apprenons rien !), c’est quasiment uniquement le samedi ou dimanche que les joueurs donnent tout, vont au fond de leur possibilité. Ces joueurs ont donc (théoriquement) une déficience du coté physique orientation “je donne tout”. Nous préconisons de les faire travailler sur des efforts courts voire en PMA c’est à dire avec un temps de récupération inférieur au temps de travail : 10/7 secondes par exemple en insistant bien sur la qualité du travail sur les dernières séries.

 

Voir nos offres de prépa physique football clé en main

 

Joueurs qui s’entraînent peu mais jouent beaucoup

Ce sont clairement des joueurs qui ont besoin de travailler l’ensemble de la palette physique que ce soit l’endurance mais également la VMA… sauf qu’ils sont peu présents aux entraînements 😉 S’ils peuvent faire un travail physique de leur coté, nous leur conseillons qu’ils aillent courir en mode fartlek ou qu’ils fassent un autre sport en semaine. Après, il est clair que ce type de joueur sera physiquement moins en forme…

Joueurs qui jouent et s’entrainent peu

Là, désolé mais il n’y pas grand chose à faire… Tout comme leur camarade du dessus, il faut qu’ils se gèrent de leur coté.

Gestion d’une saison pour les blessés

Il est rare qu’un joueur ne soit pas blessé au cours d’une saison, cette blessure pouvant être musculaire, ligamentaire ou tendineuse. Il est important de le faire reprendre à part, qu’il fasse un travail individuel de remise à niveau avant qu’il reprenne avec le reste du groupe. Généralement, il est suivi par un médecin ou kiné, qu’il n’hésite pas à lui demander quoi faire au départ. Il est compliqué sur un article générique de donner des conseils mais le seul qui est valable : faites reprendre progressivement un joueur blessé !




 

L’Equipe Prépa Physique

Entretien physique en fin de saison

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous respectons votre vie privée, vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez

Fermer la fenêtre


Restez à la pointe de la préparation physique en vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

  • Exemples d'exercices physiques
  • Définition des termes importants
  • Trucs et astuces pour optimiser la préparation physique
  • Jeux concours