Rôle du préparateur physique à la Coupe du Monde 2018

coupe du monde 2018Nous savons depuis quelques mois que l’Equipe de France de football sera bien présente à la Coupe du Monde 2018 en Russie, les joueurs devront donc faire attention en cette fin de saison pour éviter les blessures, qu’elles soient musculaires (claquage, déchirure…), ligamentaires (rupture des croisés notamment) voire tendineuses (tendinite…). En effet, le travail du préparateur physique des bleus sera prépondérant dans la réussite (ou non) de nos joueurs.

Quel rôle aura le préparateur physique ?

Même si personne (enfin à part Didier Deschamps) ne connait la liste des vingt trois bleus qui iront au mondial en Russie, il y a quand même, dirons-nous, une liste de 15 joueurs qui, sauf blessures, y seront : Lloris, Mandanda, Sidibé, Varane, Umtiti, Kocielny, Kante, Pogba, Matuidi, Tolisso, MBappé, Giroud, Griezmann voire Dembélé, Digne. Sauf que ces quinze joueurs ont des états de forme différents entre un Umtiti qui a joué 38 matchs au 5 avril 2018 et Digne qui n’en a joué que 17. Entre un Sidibé qui a passé la saison sans pépin physique et un Dembélé qui a été blessé une grande partie de la saison…

Outre ce point primordial, il y a ensuite les différences physiques entre les joueurs entre un MBappé qui court très vite et un Giroud qui joue plus sur son physique… bref, vous voyez clairement que rien ne doit être laissé au hasard.

Ensuite, petite spécificité de la coupe du monde en Russie, les déplacements seront assez conséquents et on sait très bien qu’ils interviennent défavorablement au niveau de la récupération des joueurs.

Enfin, qui dit coupe du monde dit 11 titulaires sur un match, éventuellement 3 joueurs qui entrent en cours et 9 joueurs… qui ne joueront pas une minute. Outre l’aspect psychologique de les maintenir en état de compétition, il faut que physiquement, les joueurs répondent car aussi vrai que l’enchaînement des matchs fatigue les joueurs, le fait de ne pas jouer leur procure un manque de rythme dommageable s’ils sont amenés à jouer !

Le préparateur physique devra donc, en accord avec le sélectionneur Didier Deschamps, tenir compte de ses différents points pour établir un programme personnalisé par joueur ainsi que les séances physiques collectives.

Comment optimiser la récupération des joueurs ?

Sauf mauvaise surprise lors des premiers matchs, les 11 titulaires devraient se ressembler entre chaque match, les joueurs vont donc jouer des matchs de niveau international tous les 4-5 jours en sachant que ces matchs sont en fin de saison qui comptera jusqu’à 60 matchs pour certains !

L’alimentation va jouer un rôle important avec l’apport de protéines notamment que ce soit par l’alimentation ou la prise de boisson de récupération, l’hygiène de vie aura également un rôle prépondérant à savoir dormir suffisamment, bien s’hydrater… Ensuite, il est possible de faire de la cryothérapie qui consiste à plonger le corps du joueur dans des températures extrêmes (environ -110° C !). Cette méthode est très intéressante, c’est un peu la version moderne aux poubelles remplies de glaçons !

Conclusion

Nos bleus vont arriver dans des états de forme très disparate à la coupe du monde 2018, le rôle du préparateur physique sera donc encore plus important afin d’harmoniser cela dans un objectif commun : faire que le joueur puisse jouer 90′ par match jusqu’à la finale en étant dans une forme efficiente ! Bon courage messieurs !

Vive la Coupe du Monde 2018 avec nos bleus

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous respectons votre vie privée, vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez

Fermer la fenêtre


Restez à la pointe de la préparation physique en vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

  • Exemples d'exercices physiques
  • Définition des termes importants
  • Trucs et astuces pour optimiser la préparation physique
  • Jeux concours