Souvent méconnus ou rangés dans la catégorie dopage, les compléments alimentaires, s’ils sont bien utilisés et choisis, ont un rôle important pour l’organisme et donc, in fine, sur les performances sportives. Ils font partis de la nutrition sportive appliqué au football au sens large en apportant certains nutriments manquant par exemple. Voici un article écrit en collaboration avec Nicolas Aubineau, Diététicien du Sport, afin de vous éclairer sur le lien entre les compléments alimentaires et le football sans aucun filtre ni taboo.

Qu’est ce qu’un complément alimentaire ?

Un complément alimentaire est une denrée alimentaire qui a pour objectif de compléter l’alimentation dite normale avec un apport de nutriments ou autres substances sous forme de doses prédéfinies. Dis de manière plus simple, un complément alimentaire apporte un ou plusieurs actifs (vitamines ou minéraux par exemple) présents dans l’alimentation mais qui nécessitent une consommation plus importante. Prenons un exemple très simple : la vitamine C en comprimé (ou autre format) est un complément alimentaire qui pourrait être « évité » en consommant plus d’aliments riche en vitamine C.

complement alimentaire football

Il existe un débat entre les spécialistes de la nutrition pour savoir si les compléments alimentaires sont utiles ou pas… Nicolas nous dit que « même si un sportif mange équilibré, il y aura toujours des déficiences que ce soit en terme de vitamines, minéraux ou oméga 3 par exemple« . Nous conseillons donc leur consommation mais dans les conditions que nous allons voir ci-dessous.

Comment choisir un complément alimentaire ?

Excepté le traditionnel « j’ai un coup de moins bien, je vais me faire une cure de vitamine C », un complément alimentaire, même si ce n’est pas un médicament, intervient directement sur le fonctionnement de l’organisme, sa consommation n’est pas donc pas un acte anodin. La prise d’un complément alimentaire doit être étudié au travers de questions basiques : quel est mon problème ? pourquoi va-t-il y le soulager ? quels sont les risques ?

Idéalement, un professionnel de santé (diététicien, médecin ou pharmacien) doit vous conseiller, vous orienter vers un complément alimentaire en vous expliquant pourquoi il vous le prescrit. Ensuite, libre à vous de l’acheter ou pas, de prendre une marque ou une autre même si nous aurons tendance à dire que le professionnel prescrit cette marque, c’est qu’il la connait bien. Ne soyons pas dupe, les professionnels de santé ont, dans la très grande majorité des cas, un intérêt à vous le prescrire mais ne voyons pas le mal partout.

Un autre moyen intéressant de voir les éventuelles déficiences est de faire une prise de sang incluant les résultats pour les vitamines et minéraux. Il est possible que la ferritine soit basse notamment pendant les périodes menstruelles et que cela explique un coup de fatigue par exemple.

Où trouver des compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires se trouvent principalement :

  • sur internet que ce soit sur des sites regroupant plusieurs marques (par exemple chez www.naturaforce.com) ou directement sur les sites internet des marques
  • en pharmacie ou parapharmacie
  • dans les grandes surfaces alimentaires
  • dans les magasins bio
  • chez le professionnel de santé mais c’est un cas assez rare.

Il est possible de trouver certains compléments alimentaires dans les magasins de sport mais nous n’en sommes pas fans, ce sont souvent des produits basiques et les vendeurs sont bin souvent incapables d’expliquer leur intérêt si ce n’est en lisant le contenant.

Quels sont les compléments alimentaires conseillés par Nicolas Aubineau ?

Nicolas précise en introduction : « la consommation de compléments alimentaires est personnelle, chacun-e est unique, les compléments alimentaires avec des objectifs spécifiques ne seront pas abordés ». Ils doivent être complémentaires d’une alimentation équilibrée et peuvent se consommer y compris lors du repas d’avant match.

Voici une liste de compléments alimentaires intéressants avec les explications de Nicolas Aubineau :

  • Spiruline : c’est une micro-algue très riche en protéines, glucides, vitamines (B, groupe B et K) et minéraux (fer, calcium, magnésium…). Elle est intéressante à consommer durant les périodes compliquées physiquement notamment début novembre à janvier. C’est un complément alimentaire fortement conseillé pour les vegans.
  • Oméga 3 : ce sont des acides gras poly-insaturés, très intéressant pour le fonctionnement de l’organisme. On en trouve dans les poissons gras (sardine, maquereau, saumon…)
  • Vitamine D : c’est la vitamine du soleil, en période hivernale, c’est intéressant de faire une cure de vitamine D (novembre – février)
  • Probiotique : l’intestin est considéré comme le 2ème cerveau humain, les probiotiques interviennent au niveau de la flore intestinale qui influe sur la dégradation des glucides, protéines (etc.), le transit.

Les complexes multivitamines ont un rôle intéressant cependant, il faut savoir lequel choisir…

Et le dopage dans tout cela !

Il existe la norme AFNOR NF V94-001 qui garantit les produits non-dopants, nos conseils seraient d’acheter sur des sites internet français, des compléments alimentaires français et idéalement, de demander au vendeur si le complément est dopant ou non.

Autres articles sur l’alimentation du footballeur

Découvrez nos autres articles sur l’alimentation, la nutrition du footballeur :

 

L’Equipe Prépa Physique

Fermer le menu
×
×

Panier