resultat questionnaire physique foot A peine 1 mois après sa mise en ligne, notre questionnaire a connu un franc succès avec 310 entraineurs qui y ont répondu et vos réponses nous plaisent fortement car elles montrent que vous êtes dans le vrai en terme de préparation physique.

Notre objectif était de voir vos connaissances, vos motivations sur tout ce qui concerne l’aspect physique dans la football amateur. Nous échangeons régulièrement avec vous que ce soit par email ou facebook mais avoir une photographie à l’instant T nous semblait pertinent. Et le résultat l’est.

Voici un résumé des réponses obtenues.

Le travail physique au foot amateur d’une manière générale

Utilité du travail physique

83.2% d’entre vous estiment le travail physique obligatoire au football et 15.5% l’estiment conseillé soit 98.7% qui ont conscience de son intérêt. C’est un excellent chiffre car le travail physique est important au football, tout simplement.

Travail physique avec ou sans ballon ?

67.4% font le travail physique majoritairement avec le ballon (+4.8% qui délarent le faire toujours avec) contre 24.8% majoritairement sans (et 2.9% toujours sans). On peut donc dire que 72.2% utilisent le ballon et 27.8% l’utilisent pas ou peu. C’est une information très intéressante au regard de notre article sur le sujet : Avec ou sans ballon une prépa physique ? Ceci nous a pas empêché de créer une rubrique travail physique avec ballon car il faut toujours écouter les lecteurs.

En dehors de la prépa d’avant saison, à quelle fréquence faites-vous un travail physique ?

56% des coachs font 1 séance hebdo, 25.4% en font 2 ce qui donne donc 81.4% qui font au moins 1 séance physique par semaine. Ensuite, 14% en font 1 toutes les 2 semaines et 3.3% 1 fois par mois. Notre préconisation est de faire à minima 1 séance physique par semaine sinon nous ne sommes même plus sur du maintien physique (sans parler de progression physique). En effet, pour progresser, il faut être à minima à 2 séances hebdo, 1 seule séance permet de maintenir le niveau…

Partie spécifique sur la prépa d’avant saison

Utilité du travail physique durant la prépa d’avant saison

80% estiment la prépa physique d’avant saison obligatoire et 19.4% l’estiment conseillée soit 99.4% qui doivent certainement la pratiquer. Ne chipotons pas pour 0.6%, excellent chiffre.

D’où viennent vos inspirations de séance physique ?

Pour 48.1% des sondés, c’est de votre expérience personnelle (de joueur certainement) que vous puisez vos idées, 30% les puisent devant internet (d’où l’intérêt de prepa-physique.net 🙂 ) puis 10.6% dans les livres et 7.3% dans les programmes achetés sur internet. Les 4% restant étant les amis, familles et autres. Nous avons volontairement bloqué à une seule réponse mais les livres, les idées venant d’internet (et surtout de sites spécialisés, attention à facebook…) et les programmes clés en main doivent étayer votre expérience personnelle, ce qui était fait à votre époque n’était peut être pas bon.

Que travaillez-vous en priorité durant cette période avec quel enchainement ?

82.9% travaillent en priorité l’endurance, 11.9% la vitesse et 5.2% la musculation. Au niveau enchainement, 91% travaillent d’abord l’endurance puis la vitesse, 6.8% l’inverse et 2.3% estiment que cela a peu d’importance. Nous sommes très satisfaits de ces réponses, il faut débuter par l’endurance pour aller progressivement sur un travail de vitesse (en passant par le travail intermittent). Concernant la musculation, elle peut se faire en fil rouge sur la partie abdos, concernant le travail de force à proprement dit, c’est plus à compter de fin septembre qu’il faut en faire.

Les tests physiques et groupes de niveaux

83.9% des sondés déclarent faire un test physique au joueurs durant la prépa physique (et 16.1% n’en font pas). C’est excellent comme taux, en espérant que tout le monde le fasse 🙂 . Parmi ceux qui déclarent en faire, voici les tests qui ressortent :

  • Le Vameval : 47% => c’est effectivement le meilleur test notamment pour connaitre la VMA de vos joueurs.
  • Le Cooper : 33% => test gratuit qui permet de faire des groupes de niveau mais attention, la VMA obtenue n’est pas la vraie VMA (sous estimée).
  • Le 30/15 IFT : 10% => test pertinent pour avoir Vitesse Maximale Intermittente mais ce n’est pas la VMA
  • Le demi-cooper : 3% => même remarque que sur le Cooper (encore plus vrai avec le 1/2 cooper)
  • Le test 40/15 Gacon : 2% => tout comme le 30/15 IFT, c’est un test intermittent et non destiné à la VMA
  • Autres : 5%

Concernant les groupes de niveaux, 72.9% déclarent en faire et 27.1% non. Notre article sur l’importance des groupes de niveaux explique ce que vous pouvez y gagner à en faire, nous sommes étonnés que 83.9% font un test physique et « seulement » 72.9% font des groupes de niveaux. Vous devez donc utilisez les résultats des tests pour faire un suivi longitudinal mais servez-vous en aussi pour faire des groupes. C’est notre principal conseil.

Fréquence et durée du travail physique en prépa d’avant saison

66.8% déclarent faire un travail physique à chaque séance (33.2% n’en font pas à chaque séance), c’est certainement un biais sur notre question, nous aurions du indiquer qu’il ne fallait pas compter les matchs amicaux… certains ont du le déduire et pas d’autres. Pour nous, en prépa d’avant saison, le travail physique doit être à chaque séance mais il ne doit jamais faire toute la séance, les joueurs doivent toucher le ballon dès la 1ère séance de reprise (c’est ce que nous proposons sur nos programmes physiques clé en main).

49.4% consacrent en moyenne 20 à 30′ au travail physique (effectif c’est à dire hors échauffement…) par séance, 28.7% entre 10 et 20′, 19.4% + de 30′ et 8% 10′ max. Bien sûr tout dépend de ce qui est travaillé (endurance fondamentale ou vitesse explosive) mais 10 à 30′ est un excellent laps de temps !

Programme d’avant reprise ou pas ?

78.1% proposent un programme avant la reprise et 28.9% non. Chaque mois de juin et juillet, nous voyons fleurir sur internet des documents word avec un travail à faire chez vous avant la reprise, certains programmes sont juste hallucinants ! L’objectif du programme est juste de déverrouiller les joueurs, ce n’est pas une prépa en tant que telle, voici notre proposition.

Qui sont les sondés ?

Quel âge ont-ils ?

C’est assez équilibré avec 30.6% entre 40-49 ans, 27.7%, 50-59 ans, 17.7% + 60 ans, 15.2% 30-39 ans et 8.4% entre 19 et 29 ans.

Quelle catégorie entrainent-ils ?

59.7% en sénior, 10.6% u14-u15, 25% u18-19, 7.7% u16-u17, 6.1% n’entraine pas actuellement, 4.5% u12-u13 et 3.2% de u6 à u11.

Les diplômes d’entraineur

69.7% déclarent avoir un diplome d’entraineur au football vs. 30.3% qui n’en ont pas. Ceux qui ont un diplome déclarent pour 40.5% avoir le Brevet d’entraineur de football, 29.5% le Brevet de moniteur de football, 14.8% le Diplome d’état supérieur, 11.9% le Brevet d’entraineur formateur de football et 3.3% le Brevet d’entraineur professionnel de football. Pour ce dernier diplome, on pourrait croire à une blague mais nous échangeons avec des coachs de national,  2ème division belge ou Soccer Ligue, cela ne nous étonne pas. Contractuellement, nous ne pouvons rien dire mais nous collaborons avec quelques clubs professionnels ou semi-professionnels 🙂

 

Un grand merci aux participants !

 

L’Equipe Prépa Physique

Fermer le menu