endurance fondamentale Si vous êtes un lecteur assidu de notre site internet, vous savez que nous prénonisons un travail d’endurance lors de la préparation d’avant saison au football mais également sur quelques séances en cours de saison. Sauf que travailler l’endurance ne veut pas simplement dire courir longtemps, la notion d’allure, de pourcentage de VMA ou FC Max est très important, c’est notamment le cas avec l’endurance fondamentale dont nous allons voir à quoi elle correspond, quelle est sont utilité et comment la mettre en place au football.

Qu’est-ce que l’endurance fondamentale ?

L’endurance fondamentale est une allure à laquelle le coureur utilise quasiment exclusivement la filière aérobie qui consomme l’oxygène pour produire de l’énergie. C’est une allure lente qui se caractérise également par le fait que le coureur peut parler sans difficulté tout le long de l’exercice. L’endurance fondamentale est entre 70% de la FC Max (et non de la VMA !).

Il ne faut pas confondre endurance fondamentale et endurance active (ou seuil aérobie) qui utilise un peu plus d’acide lactique.

Quels sont les bénéfices de l’endurance fondamentale ?

Lorsqu’il y a un réél travail en endurance fondamentale (pas une séance isolée), les effets positifs pour l’organisme sont :

Adapter les muscles

Lorsqu’un exercice se fait à faible allure, le réseau de capillaires sanguins dans les muscles se développent avec un développement des mitochondries. Plus on en a, plus on peut créer de l’énergie.

Muscler son coeur

Plus le coeur est entrainé, plus le flux sanguin qu’il pourra traiter à chaque battement sera important mais également moins le coeur devra battre par minute pour expulser le sang frais dans le corps. In fine, les muscles pourront produire plus d’énergie avec la filière aérobie.

Utiliser des réserves de lipides

En endurance fondamentale, le coureurhabitue son organisme à optimiser les réserves de pidides (gras) pour fournir l’énergie afin d’avancer.

Augmentation du VO2 max

Le VO2max est le débit d’oxygène maximal que l’organisme est capable d’absorber pour subvenir aux besoins de l’effort physique, c’est en quelque sorte la cylindrée d’un moteur. Pour rappel, l’endurance (ou le travail aérobie) créé de l’ATP avec de l’oxygène donc plus votre VO2max est élevé, plus vous avez d’oxygène, plus vous pourrez créer de l’ATP. Il est donc important de le travailler. Pour augmenter le VO2max, l’endurance fondamentale est un excellent travail.

Comment appliquer l’endurance fondamentale au football ?

Comme nous l’avons vu, il est primordiale d’inclure de l’endurance fondamentale aux entrainements. La principale réserve rencontrée est que les joueurs ont l’impression de ne pas travailler car ils sont à faible allure sauf que ce n’est pas le cas.

Lors du travail physique de début de saison, il est possible :

Conclusion sur l’endurance fondamentale au football

L’endurance d’une manière générale et encore plus l’endurance fondamentale sont souvent ignorée car jugée inutile ou méconnue. Les gains sont pourtant importants et ce travail peut très bien se faire avant la reprise du début de saison ou durant la prépa estivale. Alors, vous savez quoi faire…

Autres termes en lien avec la préparation physique

Découvrez les autres termes qui peuvent être utiles à connaitre en lien avec la préparation physique :

 

L’Equipe Prépa Physique

Fermer le menu