vitesse footOutre l’aspect technique, tactique, intelligence de jeu, la vitesse est une caractéristique essentielle du football. La vitesse signifie courir vite et être vif car certains joueurs sont explosifs sur 5 mètres quand d’autres ont besoin de 10-15 mètres pour se mettre à pleine puissance.

La notion de qualité dans la vitesse ?

Le travail de vitesse se fait en qualité et non en quantité, c’est très important de bien cerner ce point. Comme le travail se fait à 100%, il faut donc le faire en petite quantité, si on travaille de trop, on détériore la qualité, si on travaille pas assez (en dessous de 100%), c’est une perte de temps.

La musculation et la PMA (Puissance Maximale Aérobie) permettent d’influer sur la qualité du travail de la vitesse

Vitesse du footballeur

Outre l’aspect physique, chronométrique d’une course d’un point A vers un point B, il existe différents types de vitesse

Vitesse de réaction

Il s’agit d’une réaction à un signal qu’il soit sonore (coup de sifflet par exemple) ou visuel (couleur d’un drapeau). Lors du travail de ce type de vitesse, il est stratégique, primordial de varier les types de signaux ! Il n’y a rien de pire qu’un joueur dans le confort, dans ces certitutes (“facile, le coach alterne “droite” puis “gauche” puis “devant” et “derrière”, limite je peux anticiper”).




Vitesse d’action 

Il s’agit de réagir avec une partie de son corps (tendre une jambe pour marquer un but) ou plus compliqué d’effectuer une accélération puis une enjambée pour tendre une jambe

Vitesse avec ou sans ballon

Et oui, certains sont des fusées sans ballon mais quand ils l’ont dans les pieds, ce n’est pas la même chose. La question fatidique est : faut-il faire un travail de vitesse avec ou sans ballon ? De notre coté, c’est clairement sans, le travail avec ballon est de la technique, certes avec vitesse, mais de la technique avant tout.

Notion d’acide lactique

Comme évoqué dans l’article qui lui est consacré, l’acide lactique a longtemps eu mauvaise presse mais il n’est pas si négatif que cela. De plus, un travail basé sur des sprints courts associés à des récupérations plus longues (en temps) que l’effort ne devrait pas trop augmenter le taux d’acide lactique.

Quelle distance, temps, travailler pour les footballeurs ?

La quasi majorité des sprints du footballeur se font sur des petites distances (<20-25 m). Cela ne sert donc quasiment à rien de travailler sur des distances supérieures à 25m excepté pour les arrières latéraux. Faites toujours un exercice en duel de niveau pour que les 2 joueurs “se tirent la bourre” avec une récupération 10x fois supérieure en temps que l’effort.

 

L’Equipe Prépa Physique

Vitesse du footballeur
Noter cet article
Vitesse du footballeur
*Mot clé :            
[an error occurred while processing this directive]

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous respectons votre vie privée, vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez

Fermer la fenêtre


Restez à la pointe de la préparation physique en vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

  • Exemples d'exercices physiques
  • Définition des termes importants
  • Trucs et astuces pour optimiser la préparation physique
  • Jeux concours