Claquage musculaire | Prépa physique

claquage musculaireComme nous l’avons vu sur l’article concernant les différentes blessures au foot, il existe au niveau musculaire la déchirure, l’élongation, la contracture et le claquage musculaire. Malheureusement, une carrière (amateur ou professionnelle) de footballeur engendre plus ou moins de blessures plus ou moins nombreuses et plus ou moins graves allant de quelques jours d’arrêts à plusieurs mois voire une fin de carrière. Nous allons traiter du claquage musculaire, qu’est-ce donc précisément, comment le soigner et comment (théoriquement) se prémunir tout en sachant qu’une bonne préparation physique football jouera sur la fréquence des blessures.

Qu’est ce qu’un claquage musculaire ?

Il s’agit d’une déchirure mais uniquement de quelques fibres musculaires (contrairement à la déchirure), cette lésion n’intervenant que lors d’effort intense. Il est souvent dit qu’un claquage musculaire fait l’effet d’un coup de couteau, il impose un arrêt immédiat de l’effort et la douleur se diffuse généralement à l’ensemble du muscle concerné. La palpation du muscle (et notamment de la zone claquée) est très douloureuse, la présence d’un œdème ou d’un hématome est assez fréquente.

Une fois le muscle refroidit (2 à 3h après l’effort), il faut aller consulter un médecin (si possible ayant des connaissances sportives) afin qu’il valide cette blessure ainsi qu’une prescription de séances de kinésithérapeute. Au besoin, en cas de doute, une échographie validera si la blessure est un claquage musculaire.

Traitement du claquage musculaire

Le traitement du claquage musculaire est simple à retenir, la méthode GREC :

  • Glace => le glaçage permet la vasoconstriction (rétrécissement des vaisseaux) pour réduire l’épanchement sanguin. Appliquer une poche de glace (ou de petit pois) avec un linge fin entre votre peau et la glace. Laissez agir 10 minutes maximum
  • Repos => vous n’avez pas le choix mais le dire ne coûte rien. Rien ne sert d’aggraver la blessure, certains médecins donnant des béquilles sur quelques jours.
  • Élévation => le fait de surélever la zone endolorie permet de favoriser la circulation sanguine et ainsi diminuer l’hématome. Devant la TV, un coussin sous les pieds, les pieds du lit (coté pieds) surélevés pour la nuit (10 cm suffisent)
  • Compression => ce point est théoriquement bon mais si vous faites les 3 premiers, cela suffira pas mal. Mais cette partie consiste à comprimer la zone blessée par une bande (ou bas de compression si c’est le mollet) lorsque vous ne pouvez pas l’élever(en journée).

Une partie kinésithérapeute est préconisée pour bien gérer la reprise et surtout éviter la rechute. Un médecin, un kiné ne sont pas là pour vous embêter, leur objectif est que vous soyez en forme et disponible pour pratiquer le football, donc s’ils vous disent de patienter, faites le !

La durée d’indisponibilité suite à un claquage musculaire varie suivant la profondeur de la blessure entre 15 jours à 1 mois voire 2 mois.

Comment se prémunir contre le claquage musculaire ?

Attention, pas de quiproquo, il n’existe pas de recette miracle mais si vous appliquez nos consignes, vous mettrez les chances de votre coté :

  1. Ne surmenez pas vos joueurs.
  2. Effectuez un échauffement adapté à votre séance. Exemple, si vous faites un travail d’explosivité, il faut s’échauffer en fonction.
  3. Buvez correctement, c’est à dire 1.5L par jour.
  4. Mangez équilibré du moins le plus possible. Il existe un juste milieu entre des Mc Do tous les 2 jours et manger que des légumes cuits à la vapeur avec poisson blanc.
  5. Evitez au possible l’alcool et le tabac au moins durant la préparation.
  6. Etirez-vous un maximum à froid, les études récentes démontrent leurs intérêts.

Conclusion sur le claquage musculaire

Votre corps vous a certainement donné des signaux mais toujours est-il qu’il a cédé et vous vous êtes claqué. Respectez bien ce que vont vous dire les professionnels de santé (médecin ou kiné), profitez de ce repos forcé pour vous régénérer et ainsi revenir plus fort. Si ce genre de blessure est régulier, parlez-en avec un médecin spécialiste, il y a certainement des raisons qui expliquent cela.

 

L’Equipe Prépa Physique

Claquage musculaire
4.9/5 - 21 votes
Claquage musculaire
*Mot clé :        
[an error occurred while processing this directive]

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous respectons votre vie privée, vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez

Fermer la fenêtre


Restez à la pointe de la préparation physique en vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

  • Exemples d'exercices physiques
  • Définition des termes importants
  • Trucs et astuces pour optimiser la préparation physique
  • Jeux concours