Il n’est pas chose aisée d’avoir un programme de préparation physique football optimisé (voir notre offre de préparation physique de début de saison). Cependant, une bonne préparation physique au football doit être réfléchie et hiérarchisée, nous mettons régulièrement au jour notre rubrique actualité de la prépa physique. En effet, il est impensable de ne faire que du physique durant tout le mois d’août sans toucher au ballon tout comme il est impensable de faire le mardi un travail de VMA (par exemple des séries de 15/15) et le jeudi qui suit un travail d’aérobie (une sortie de 45′ à 60% de la VMA par exemple). C’est souvent ce que l’on remarque lorsque nous sommes contactés par des entraineurs, mais également avec nos échanges avec les joueurs (et nos passés respectifs) : l’incohérence entre les séances et même entre les périodes de travail physique.

programme préparation physique football

La base d’un programme préparation physique football : la notion de bloc de travail

Avant de débuter, il faut qu’on s’accorde sur un thème stratégique en préparation physique : la notion de bloc, pas au sens bloc équipe mais au sens bloc de travail, c’est-à-dire la durée avec laquelle un travail visant la même finalité doit être réalisée. Nous estimons qu’il faut un bloc de travail de 2 à 3 semaines puis sur une période plus légère pour laisser l’organisme se reposer et assimiler le travail effectué. Concrètement, vous êtes dans un bloc endurance, donc pendant 2 à 3 semaines, vous allez travailler principalement ce point, ce qui ne veut pas dire que de la VMA ne doit pas être incluse. Un programme préparation physique football est donc une suite logique dans le temps.

Comment établir, planifier son programme préparation physique football ?

Tout comme la notion de bloc de travail, la notion d’anticipation est importante. En effet, vous savez que vos joueurs vont être mis à contribution durant l’été donc septembre ne doit pas être trop appuyé, à partir de mi-novembre, les organismes sont fatigués et les terrains boueux donc il faut également lever le pied… Nous parlons d’anticipation mais le terme de logique s’y prêtait tout autant.

 

Voir nos programmes physiques

 

Préparation physique football d’avant saison

La base d’une préparation physique est le fond, l’endurance excepté chez les jeunes, voir notre article sur la préparation physique football u15. Il est très important que l’ensemble de l’effectif soit au niveau (chaque joueur à son niveau). C’est pour cela que le 1er bloc doit durer au minimum 2 semaines. Il est également important que les joueurs aient travaillé un minimum en amont de la préparation physique « officielle ». Une fois ce bloc endurance effectué, le travail de VMA prend forme sans oublier quelques piqûres de rappel en endurance via un circuit training par exemple.

Entretien physique phase allée

Une fois la préparation physique estivale effectuée, la grande erreur serait de stopper le travail physique. Il faut, au contraire, maintenir de manière hebdomadaire un travail sur 20 à 40′ suivant le thème. Durant la phase allée, plus vous vous rapprochez de la treve hivernale, moins le travail explosif doit se faire, les organismes étant très éprouvés, le risque de blessure est trop important. Profitez des circuits training qui sont plus ludiques que du travail de VMA tel que les diagonales par exemple.

Préparation physique hivernale

La (mini) treve ayant permis aux joueurs de récupérer, il est important de reprendre progressivement avec un peu d’endurance (1 ou 2 sorties) puis, selon la météo, possibilité (etc.) de profiter pour faire du futsal pour faire un travail technique mais surtout physique. Les sports de salle permettent de travailler la VMA de manière ludique, c’est un excellent outil. Sachez qu’il est possible de faire différents ateliers et non faire « que » des matchs. Attention cependant à ne pas faire que du futsal, le terrain en herbe demandant des efforts différents (sans parler des repères). Voir notre article sur la trêve hivernale foot.

Entretien physique phase retour

Durant la phase retour, un travail de VMA avec un peu d’endurance est pertinent jusqu’à fin février voire mi-mars, ensuite, c’est de l’entretien plus que du travail. Nous entendons par cela que le travail physique peut être réalisé par des exercices spécifiques 2 à 3 fois par mois, les autres séances étant bien consacrées au football. Cependant, des jeux sur espaces réduits travaillent très bien la VMA 😉

 

Voir nos programmes physiques

 

Conclusion sur le programme préparation physique football

Comme nous venons de le voir, chaque période doit être réfléchie en fonction des besoins physiques des joueurs mais également en fonction de leur état de fatigue. Il est donc important de bien anticiper votre saison tout en sachant que le travail physique n’est qu’une partie de la séance, l’autre étant à la main de l’entraineur.

Nos autres sujets d’actualité liés à la préparation physique au football

 

L’Equipe Prépa Physique

3.7/5 - (3 votes)
×
×

Panier