Il est toujours intéressant de tester les joueurs, pas pour les opposer ou dire que « x est plus rapide que y » mais pour voir la progression sur un cycle de travail, c’est ce qu’on appelle un suivi longitudinal. En effet, si vous faites un bloc de travail physique sur la vitesse et que vos joueurs ont regressé voire n’ont pas progressé sur cet aspect, il faut se questionner. Voici un test pour mesurer la vitesse mais également la coordination, ce test a été créé par Georges Cazorla, l’inventeur du test Vameval.

Déroulé du test de vitesse – coordination Cazorla

Le test ci-dessous permet de tester la capacité des joueurs à changer de direction et donc à ré-accélérer à haute vitesse. Sur une distance réelle de 16m, les 4 changements de directions font que le parcours mesure 20m en course réelle. Le joueur doit réaliser le parcours le plus rapidement possible, bien entendu, il faut veiller à effectuer un échauffement adapté.

Test vitesse coordination de course Cazorla
 

Quoi mesurer avec le test de vitesse Cazorla ?

Dans un 1er temps, cela permet de voir l’écart de temps entre une course de 20m en ligne droite du joueur et le parcours Cazorla, un écart trop important entre les 2 temps sera dû soit à un problème de coordination, soit à un problème de puissance à la ré-accélération (notion de vivacité)

G. Cazorla propose un autre protocole avec le parcours ci-dessus qui est très intéressant pour les footballeurs. Faites 12 répétitions de sprint avec 40 sec de récupération passive entre (revenez au point de départ en marchant très lentement). Le coach note les 12 temps du joueur, extrait le meilleur et le moins bon et fait le ratio meilleur temps / moins bon temps * 100. Plus le pourcentage est proche de 100, plus cela signifie que le joueur est capable de répéter les sprints. Si on applique cela au football, un arrière latéral (moderne) devrait tendre vers 100 contrairement à un stoppeur (par exemple et pour caricaturer). Si vos joueurs de coté n’ont pas de bons résultats à ce test, il est possible d’en tirer des conclusions et inversement, si vous avez des joueurs qui ont des excellents résultats, physiquement, ils peuvent jouer à ces postes (nous insistons sur le coté physique et non technique ou tactique).

 

Voir nos offres de prépa physique football clé en main

 

Ce test permet de mesurer la RSA (Repeated Sprint Ability ou en français la résistance à la vitesse). C’est un acroynyme connu dans le milieu de la préparation physique :-).

Bons tests

 

L’Equipe Prépa Physique

Source : illustration issue de reserchgate – L. Boussaidi

Fermer le menu