Le fartlek a été développé par les suédois comme une méthode d’entrainement dans les années 1960-1970. Il signifie « jeu de vitesse » car il est basé sur des jeux de course permettant d’alterner les phases d’accélérations et les phases de récupération mais de manière différente de l’interval training. Le fartlek est très présent dans la course à pied et devient présent dans le milieu du football professionnel et amateur comme une des références en tant qu’exercice physique pour l’endurance.

fartlek Qu’est-ce que le fartlek ?

Le fartlek est un travail de fractionné inclut lors d’une sortie de course à pied avec des allures moins élevée qu’une séance traditionnelle de VMA. Au lieu de faire des séances de 30/30 ou des 400m autour d’une piste avec une accélération franche et une récupération lente (= trottiner), le fartlek consiste à inclure des phases rapides (notion d’intervalle pour augmenter la vitesse de course) mais à l’intérieur d’un travail aérobie.

Concrètement, quand vous allez accélérer, vous ne partirez pas trop vite comme pour un travail de VMA pûre, par contre, quand vous allez récupérer de manière un peu plus rapide. L’objectif est de varier la vitesse entre la phase d’accélération (seuil) et de récupération.

Exemple concret :

  • Un travail de 30/30 en VMA pour quelqu’un ayant une VMA de 16km/h consistera à faire 30 sec vers les 17km/h et les 30 sec de récup vers les 7km/h.
  • En Fartlek, sur un travail de 30 minutes, vous ferez par exemple 2 tours de terrain à 11km/h puis 1 tour de terrain à 15km/h en vous étant bien échauffé avant la séance, cela va de soi).

 

Voir nos programmes physiques

 

Les avantages du fartlek

Le fartlek est excellent pour augmenter le niveau général d’endurance du joueur avec une phase d’endurance fondamentale et une phase d’accélération. Ce type de course peut se faire autour d’un stade mais également et surtout dans la nature, le temps d’effort, de récupération, la surface du sol (chemin blanc, chemin agricole, parcours en forêt…), le dénivelé (etc) sont modifiables à chaque sortie, c’est un excellent moyen de lutter contre la monotonie.

Du fait d’accélérations moins fortes ainsi que de courir sur un terrain potentiellement plus souple (chemin), le risque de blessures diminue. Enfin, faire un exercice de fartlek au football ne nécessite aucun matériel spécifique!

Ce type de travail est intéressant notamment psychologiquement, il évite d’imposer une piste qui n’est pas accueillante. La récupération se fait à une allure plus soutenue et c’est un travail de fractionné ludique. De plus, la FCM (Fréquence Cardiaque Maximale) est intéressante à prendre en repère si vous avez le matériel adapté. Bref, le fartlek est vraiment très intéressant à travailler et plus ludique que de la VMA pûre.

Son seul défaut théorique est de bien faire travailler à la bonne allure que se soit lors de l’accélération ou lors de la récupération. A chaque joueur d’être responsable.

Exemples de fartlek au football

Vous trouverez dans l’article suivant 2 exemples concrets d’exercice de fartlek adaptés au football.

Autres exercices de football orientés endurance

Découvrez les autres exercices physiques qui permettent de travailler l’endurance au football :

 

L’Equipe Prépa Physique

Fermer le menu
×
×

Panier