olivier lafay methode de musculationLa musculation et le football sont deux disciplines sportives qui se complètent pour booster les performances physiques du sportif. D’une part, la musculation peut être utilisée par le footballeur dans sa préparation physique pour maximiser son potentiel d’évolution. Les séries d’exercices de musculation serviront d’ailleurs à faire travailler tout le corps et préparer le joueur à ses matchs.

 

Entraînement football : pourquoi intégrer des séances de musculation ?

Avec 30 000 matches organisés chaque week-end et 2 198 256 joueurs licenciés dont 184 037 féminines (chiffres de la FFF), le football est le sport le plus pratiqué dans l’Hexagone. Loin d’être une discipline autonome, il tire parti des avantages de la musculation à plusieurs niveaux :

  • préparation aux éventuels chocs et changements de sens ;
  • protection de l’organisme ;
  • amélioration de la vitesse grâce au travail des muscles ;
  • optimisation de la puissance…

Intégrer la musculation à votre entraînement au football vous permet alors de gagner en puissance, en vitesse et surtout en masse musculaire maigre. Le renforcement musculaire, qui figure parmi les objectifs principaux de la musculation, permet chez le footballeur d’améliorer sa synchronisation intermusculaire et la coordination de ses muscles. Des séances modérées de bodybuilding permettent ainsi au joueur d’équilibrer l’ensemble de son corps, de réduire les risques de déséquilibres et d’améliorer son amplitude aux mouvements spécifiques au football (duels aériens, lancers de touches…).

Par ailleurs, le bas du corps n’est pas non plus en reste car la musculation permet de travailler spécifiquement cette partie. Le footballeur pourra ainsi tirer plus fort, tirer plus loin ainsi que faire de longues passes sans craindre les déséquilibres musculaires et les blessures. De plus, travailler le bas du corps permet de maximiser l’endurance en course, la capacité en changement de direction, d’améliorer la détente pour les jeux aériens…

En outre, des coachs comme Sébastien Thovas présentent leurs conseils en ligne, confirmant les avantages du travail du bas du corps en musculation. En effet, ces séries d’exercices ciblés permettent aux sportifs de gagner en explosivité et en puissance musculaire.

 

La musculation pour prévenir les blessures

Selon les spécialistes du sport, la musculation est la discipline idéale pour aider les muscles à éviter les blessures. En effet, elle réduit les risques de déséquilibres musculaires tout en protégeant les zones à risques. Pour ce faire, le coach en bodybuilding recommandera au football de faire un travail de mobilisation de toutes les articulations du corps. Cet exercice ne sera pas long : 5 minutes de mobilisation par jour suffiront, à raison de 2 séries de 30 secondes par articulation.

La musculation est également connue pour ses bienfaits sur les abducteurs, les ligaments et les chevilles. Elle prépare ces parties du corps pour leur donner plus de force, de souplesse et de résistance. Les risques de fléchissements, de déchirures et de lésions seront donc grandement réduits.
Musculation et football : comment s’y prendre ?

Comme toute autre discipline sportive, faire de la musculation demande de passer par une phase d’apprentissage qui permettra d’améliorer les qualités physiques et l’aptitude aux mouvements. Cette première étape permet au joueur d’acquérir les techniques d’exercices de musculation, lui permettant ainsi d’éviter de se blesser inutilement. Ici, l’essentiel est d’apprendre à reconnaître les muscles concernés par chaque exercice choisi pour l’entraînement au foot. Il faut savoir que le choix des exercices est basé non seulement sur les exigences du football mais aussi sur la morphologie et l’historique des blessures du joueur. C’est la raison pour laquelle l’intervention d’un coach sportif professionnel est toujours de mise pour anticiper les blessures.

Par ailleurs, il est également indispensable d’analyser les exigences spécifiques au football. Nous savons que le foot est une discipline qui sollicite régulièrement le bas du corps. À cette partie du corps s’ajoutent la ceinture abdos-lombaires, le centre du corps ainsi que le haut du corps pour les jeux aériens. Les exercices de musculation se concentreront donc clairement sur les mollets, les quadriceps, les ischios ainsi que les fessiers. Et pour finir, il est également indispensable de cibler la ceinture abdos-lombaires, notamment en travaillant la partie sacro-lombaires et les quatre muscles des abdominaux : grand droit, petits obliques, grands obliques et muscle transverse.

 

L’Equipe Prépa Physique

Intégrer intelligemment des séances de musculation dans son entraînement

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous respectons votre vie privée, vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez

Fermer la fenêtre


Restez à la pointe de la préparation physique en vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

  • Exemples d'exercices physiques
  • Définition des termes importants
  • Trucs et astuces pour optimiser la préparation physique
  • Jeux concours