Dans la hiérachie des exercices physiques avec ballon, le biathlon est un sport très intéressant pour de multiples raisons, les 2 qui nous intéressent fortement sont la capacité de récupération entre le ski de fond et le tir puis la gestion de l’effort qui demande à la fois une bonne connaissance de soi et une intelligence sportive. C’est pourquoi nous avons créé un parcours de foot biathlon qui va dans ce sens.

Le double intérêt du biathlon… transposé au football

Nous allons approfondir légèrement les 2 points vus dans l’introduction :

  • La capacité de récupération : les biathlètes peuvent monter à 180/190 pulsations minutes (source France Info) soit la Fréquence Cardiaque maximale (FC max) des sportifs. Au niveau football amateur (et dans quasi tous les sports amateurs), il est très rare, pour ne pas dire impossible, d’atteindre la FC max. Pour rappel, cela correspond au rythme maximum auquel peut battre un cœur humain (elle correspond au VO2 max). Cependant, après un effort important sur les skis, les biathlètes doivent être lucides, concentrés, aptes (etc.) à tirer dans des cibles (45mm tir couché et 110mm tir debout) en tenant compte des éléments extérieurs (vent…) mais également de la pression de course.
  • La gestion de l’effort : si vous donnez tout sur les skis, vous serez forcément essoufflés pour le tir, vous augmenterez vos chances de faire une erreur et d’être pénalisé. A l’inverse, si vous n’allez pas assez vite sur les skis pour garder de la lucidité pour le tir, même en faisant un sans-faute, vous avez peu de chance de gagner car le temps de ski est important. Il est donc impératif de bien se connaître, de savoir gérer ses efforts quitte à laisser un peu partir un adversaire… ce n’est pas simple.

Au football, la capacité de récupération et la gestion de l’effort sont également liés, cela correspond à l’intelligence de jeu, le fait de faire les bons efforts (par exemple, pour un attaquant, se replacer vite sur une petite distance plutôt que de sprinter 20m car il est resté à terre…), d’être bien placés, de savoir aussi gérer ses efforts, ne pas sprinter 15m si vous voyez pertinemment que la balle va sortir, ne pas aller presser tout seul un adversaire. Mais la finalité ultime est de garder la lucidité pour faire le bon geste (défensif, offensif, passe…), de mettre le tir dans la cible 🙂 .

Le biathlon football

Les règles du jeu sont simples… et compliquées à la fois ! Il faut des équipes de 2, de l’honnêteté, respecter les distances mentionnées et bien expliquer les règles. Nous conseillons de faire 2 parcours en symétrie si l’espace vous me permet ou un double voire triple atelier à chaque fois (cf. partie « Aides et astuces… » en bas de page).

Pour l’ordre de départ des binômes, faites en fonction d’un test physique et les plus rapides partent en 1er. Chaque binôme part à la queue leu-leu (toutes les 1′ ou 1’30 par exemple). L’objectif est de terminer l’atelier dans le nombre d’essais impartis sinon pénalité.

Nous allons voir les différents ateliers, les pénalités et les parcours à faire entre les ateliers => en noir les ateliers et en bleu des activités à faire entre les ateliers…

schema du foot biathlon
 

Les ateliers au foot biathlon

Atelier passe précise : tir/passe précise avec comme objectif de faire tomber (et non juste toucher) le plot. 4 essais (et uniquement 2 consécutifs sauf si l’un a déjà touché le plot) par joueur max. Le plot est situé à 20m, celui qui ne joue pas rapporte la balle en la conduisant. Objectif : 1 réussite par joueur.

Atelier jonglage : les joueurs sont dans un carré de 1m de côté et distancé de 3m (interdiction d’en sortir sinon on repart de zéro), jonglage à 2 avec 2 touches de balles max. Objectif faire 15 échanges chacun (1 seul joueur compte).

Atelier carambar : sur la ligne des 16.50m, balle arrêtée, viser la transversale. 5 essais chacun. Objectif : que les 2 joueurs la touchent. Important : celui qui ne tire pas reste derrière le but et doit rapporter la balle au tireur en la conduisant au pied (pas de passe).

Atelier galette : passe longue (transversale) en hauteur, le joueur qui passe la balle doit viser son coéquipier qui est dans un carré de 2m situé à 30m, ce dernier doit réceptionner la balle sans qu’elle n’ait fait de rebond avant et son contrôle doit faire rester la balle dans le carré ! S’il y a échec (rebond lors de la passe ou contrôle hors du carré), il renvoie la balle au passeur, cet atelier ne se fait que dans un sens. 5 essais par joueur. Objectif : 1 réussite par joueur.

 

Voir nos offres de prépa physique football clé en main

 

Atelier Trezeguet : centre et but sans rebond. Un centreur délivre un centre avec la balle en mouvement (sans rebond), son coéquipier doit marquer en reprise de volée ou tête. Le centre ne doit pas avoir de rebond avant que le joueur essaie de marquer, par contre, s’il marque avec un rebond, c’est bon. 5 tentatives par joueur. S’il y a un gardien, ce dernier doit jouer le jeu c’est-à-dire ne pas sortir plus que ce qu’il ferait en temps normal, s’il n’y a pas de gardien, les centres doivent arriver derrière le point de pénalty (idéalement entre le point de péno et les 16.50m). Objectif : 1 but par joueur sinon échec.

Atelier Kroos : le joueur doit faire une passe précise, le ballon doit s’arrêter dans un carré d’2m de côté situé à 20m. 3 tentatives par joueurs. Objectif : que la ballon s’arrête dans la carré, 1 réussite par joueur. Si échec, il doit aller lui-même cherché le ballon et revenir. Plus il va vite, plus il aura de chance… mais plus la lucidité manquera.

Les pénalités

Si le contrat n’est pas rempli, voici les 3 pénalités :

  1. Parcours physique consistant à toucher les 2 poteaux de but et sprinter jusqu’au rond central.
  2. 20 crunch.
  3. 15 pompes.

Quelles activités entre les ateliers ?

Il faut créer 6 épreuves :

  1. Le tour du terrain : une fois le départ donné, il faut faire le tour du stade avant d’aller à l’atelier 1.
  2. Le parcours de vitesse : départ ligne de but, A/R jusqu’à la ligne de 6m puis A/R jusqu’ à la ligne des 16.5m et enfin A/R jusqu’aux 30m.
  3. Le parcours des cuisses : faire le trajet 1 en étant accroupis (10m), le trajet 2 en portant son coéquipier sur le dos (20m), à faire chacun bien entendu et le trajet 3 à nouveau accroupis (10m).
  4. Musculation : 20 pompes, 25 crunch, 20 pompes, 25 crunch.
  5. Le parcours militaire : faire le parcours proposé en passant dessus, dessous les cibles comme indiqué dans le schéma.
  6. ½ tour de terrain le plus rapide possible.

Le déroulement du foot biathlon

Le départ se fait toutes les minutes (voire 1’30) et débute par un tour de terrain complet (environ 300m) puis direction l’atelier 1. Chaque atelier a un objectif qui, s’il est atteint, permet de passer à l’atelier suivant et s’il est loupé, donne droit à une pénalité (cf. onglet dédié). Une fois la pénalité terminée, le binôme peut aller à l’atelier suivant. Voici le parcours dans l’ordre : Tour du terrain => Atelier passe précise => Epreuve parcours de vitesse => Atelier jonglage => Epreuve parcours cuisse => Atelier carambar => Epreuve musculation => Atelier galette => Epreuve parcours militaire => Atelier Trezeguet => Epreuve ½ tour terrain => Atelier Kroos => sprint jusqu’à la ligne d’arrivée (qui est la même que l’atelier départ).

Aides, astuces pour optimiser le jeu

Nous vous conseillons de faire les ateliers en doublon voire triplon notamment ceux qui nécessitent du matériel comme les passes précises, le jonglage ou la galette. Sur les activités (entre les ateliers), le 1er binôme arrivé est prioritaire. Un départ toutes les 1 minute 30 secondes évite les potentiels bouchons, de même, un effectif de 20 joueurs max semble requis.

Et du coup, comment sait-on quels sont les vainqueurs ?

C’est tout simplement le binôme qui aura mis le moins de temps à réaliser les 6 ateliers et les épreuves entre celles-ci qui a gagné le foot biathlon… le 1er arrivé ne sera pas forcément le vainqueur, c’est ça qui est bon, il va falloir tout donner tout le temps car aucun repère n’est possible. C’est pour cela que le coach doit noter les heures de départ et d’arrivée précises des binômes 🙂 !

Exercices orientés endurance avec ballon

Découvrez les autres exercices physiques qui permettent de travailler l’endurance au football avec ballon :

Exercies orientés vitesse avec ballon

 

L’Equipe Prépa Physique

Fermer le menu